LOUIS BILLETTE QUINTET 

 

Louis Billette (sx), Zacharie Ksyk (tp), François Lana (p), Blaise Hommage (cb), Marton Kiss (dr)

 

Influencé par l’esprit libre et la force créative de son frère schizophrène, Louis Billette se consacre à la musique avec un regard particulier. Il réunit des musiciens d’une grande sensibilité au service d’une musique moderne, aux racines anciennes et résolument acoustique. Sur scène un tableau de son frère illustre chaque morceau. Le deuxième album « Concordance » sera présenté lors de la tournée SDJ 2019.

2ème album – Concordance

Sortie janvier 2019

Très beau geste, très belle musique. Un album d’amour pour son frère Romain.

Alex Dutilh

FRANCE MUSIQUE

Du pur jazz, de très bonne qualité. (…) Les peintures sur scène plongent le spectateur dans une écoute intense.

Gianluigi Bocelli

LE COURRIER

Une riche intelligence artistique

ONE MORE TIME

Cliquez sur la pochette pour obtenir CD ou VINYL

« Le Louis Billette Quintet sort un deux­ième album au titre emblématique, Concordance, à l’intersection entre les styles et les arts. Si ce nouvel ouvrage offre du pur jazz, de très bonne qualité, il adresse un clin d’œil tant aux grands maîtres de la musique classique et du swing qu’à la peinture. Les concordances avec le passé se font deviner dans les huit titres: on passe de Jean-Sébastien Bach à l’envoûtant motif du Kyrie du Requiem de Gabriel Fauré, tandis que d’autres morceaux sont inspirés de Ravel, ou dédiés à Mozart et Satie. Le saxophoniste Louis Billette dédie aussi certains de ses morceaux à des géants du jazz: John Coltrane, Wayne Shorter, Herbie Hancock.

Ces dédicaces, reprises et inspirations ne sont pas pour autant de simples copies ou des musiques «à la manière de»: le langage du quintet lui reste toujours propre. Les musiciens – Louis Billette au saxophone, Zacharie Ksyk à la trompette, François Lana au piano, Blaise Hommage à la basse et Marton Kiss aux percussioæns – font preuve d’une­ ­solide maîtrise de l’arrangement, d’une agréable variété de couleurs ainsi que d’une belle capacité à peindre des atmosphères disparates.

En parlant de couleurs: la concordance avec la peinture se fait par les œuvres de ­Romain Billette, frère de Louis, œuvres qui seront présentes sur scène durant les neuf concerts de la tournée suisse prévus dans le cadre de Suisse Diagonales Jazz, en janvier et février. Romain est un artiste souffrant de schizophrénie, et ses travaux vont sortir de la sphère privée de l’hôpital psychiatrique pour illustrer les morceaux du quintet desquels ils sont inspirés. Jeu de miroirs: de son côté Louis se dit très inspiré par l’esprit libre et la force créatrice de Romain. Les peintures sur scène plongent donc le spectateur dans une écoute intense, tandis que la musique confère à la peinture encore plus de profondeur. » Le Courrier

Les musiciens

Louis Billette

Louis Billette

Saxophone et composition

Louis Billette est un compositeur climatique, un mélodiste des grands espaces. Sa musique trace d’une ligne claire des champs d’improvisations dans lesquels évoluent librement tous les membres du groupe : une fois que le territoire a été délimité, libre à chacun de le peupler et de le parcourir à sa manière, quitte à l’étendre, l’ouvrir sur un ailleurs. Il commence ses études musicales classiques à six ans au conservatoire du centre de Paris. Il se tourne ensuite vers le Hip-Hop avec son frère Romain, sort un premier disque en indépendant à 16 ans, et participe à de nombreux projets en tant qu’auteur-compositeur-interprète. A 20 ans, éloigné de son frère pour cause de schizophrénie, Louis Billette se tourne vers le jazz, trouvant dans cette musique un moyen d’expression bien plus puissant que les mots. Joe Henderson et Stan Getz mais aussi Dexter Gordon, John Coltrane, Sonny Rollins sont ses références. Il apprend avec André Villeger à faire chanter un saxophone. Il étudie le piano, l’harmonie et la composition, se passionne pour les compositeurs Duke Ellington, Thelonious Monk, Kenny Wheeler. En 2012, il entre à la haute école de Jazz de Lausanne dans les classes de Robert Bonisolo et Matthieu Michel. Il participe à des projets musicaux de style aussi bien traditionnels que modernes : OGGY & the Phonics, Lost in swing, le Big Band de Suisse Romande, Caporal décibel, Duo Noé… Ces projets lui donnent l’occasion de jouer sur des scènes prestigieuses comme Montreux Jazz festival, Cully Jazz, JazzAscona, Muri-im-Ochsen, Jazz-im-Bess, AMR, Be Jazz, au Budapest Music Center, les Rendez-vous de l’Erdre, Jazz in Marciac.

Zacharie Ksyk

Zacharie Ksyk

Trompette

Zacharie Ksyk débute la trompette à l’âge de 5 ans. Il suit parallèlement un cursus classique et un parcours en Jazz, musiques actuelles et musiques improvisées. A 16 ans, il participe au projet “La Bande Originale”, auprès de Vincent Ségal, Cyril Atef, Vincent Taurelle et DJ Shalom et accompagne des artistes tels que : Olivia Ruiz, Camille, Arno, Oxmo Puccino, Didier Wampas, Daniel Darc. Il collabore ensuite avec différents artistes tels que Chinese Man, Benjamin Siksou, Vincent Ségal, Barcella. Il poursuit sa formation et sa carrière en Suisse au sein de la Haute école de musique de Lausanne. Il se forme auprès de Flavio Boltro, Manu Pékar, Furio di Castri, Emil Spanyi, Jean-Pierre Schaller, Matthieu Michel. De 2006 à aujourd’hui, il se produit sur scène, essentiellement en France et en Suisse mais aussi en Allemagne, en Italie et au Maroc.

François Lana

François Lana

Piano

François Lana est né en 1986. Il étudie le piano classique à Paris, débute à 11 ans, jusqu’à ses 20 ans. En chemin il découvre la musique de Thelonious Monk et de Charles Mingus qui lui révèlent la véritable raison de son engagement musical : le jeu de groupe et l’improvisation. Après avoir étudié jusqu’en 2010 aux côtés de Richard Turegano et Manuel Rocheman à Paris, il poursuit sa formation entre Lausanne, Zürich et Bruxelles avec Émil Spanyi, Eric Legnini, Matthieu Michel, Jacques Demierre, Vinz Vonlanthen, Pierre Audetat et Chris Wiesendanger. François a eu le privilège de jouer avec Benny Golson, Buster Williams, Victor Lewis, Eric Legnini, Marcel Papaux… Il se produit en Suisse et en France au sein de nombreux projets, dont son propre trio « Objectif Lune » et le Tenzin’s Airbow Collective ».

Blaise Hommage

Blaise Hommage

Contrebasse

Blaise Hommage débute l’apprentissage de la basse électrique à 20 ans, s’intéressant à la Soul et la Funk, puis découvre progressivement le jazz par la Fusion en écoutant Jaco Pastorius et Weather Report. Il apprend ensuite la contrebasse à Nancy, puis entre directement en troisième année de bachelor dans la classe de contrebasse de Bänz Oester, à la haute école de musique de Lausanne. Il parfait son enseignement musical avec Emil Spanyi, Matthieu Michel, Vinz Vonlanthen, Gary Willis, Joe Sanders, Jay Anderson, Furio Di Castri… Il obtient un master de pédagogie en juin 2015, et un prix pour ses résultats en première année de master ainsi que plusieurs prix. Il joue actuellement avec Gypsy Galaxy, LP 5tet, Valentin Conus, Siga, Volando, Lada Obradovic, Manoua, Red sun Rising…

Marton Kiss

Marton Kiss

Batterie

Marton Kiss est né en 1990 à Genève. Après avoir suivi des cours de piano au Conservatoire, il va entièrement se consacrer à la batterie dès l’âge de 12 ans. En 2007, il part pour un stage au Stanford University (USA) et participe à des cours donnés par Eddy Gomez, Kenny Barron et Matt Wilson. Ce voyage va lui donner goût pour le jazz et va confirmer son envie d’aller plus loin. Il intègre ensuite l’Ecole des Musiques Actuelles de Genève, puis, à l’âge de 20 ans, la Music Academy International en France dont il sort diplômé Major de promotion, mention spéciale à l’unanimité. Encouragé par Franck Agulhon et Denis Palatin, il suit actuellement une formation à la Haute Ecole de Musique de Lausanne section Jazz avec Marcel Papaux et Cyril Regamey. Il est aujourd’hui actif au sein de divers Formation comme Lady Bazaar, Oggy & The phonics, 3G trio, Duo Elek. Il a eu le privilège de partager la scène avec Matthieu Michel, Valérie Graschair, Benett Paster, Eric Hurpeau, Nadine Carina, Pia Salvia, Richard-Paul Morellini, John Eyzen, Nathalia peyre.

1er album – Immersion

Le livret du disque comporte une série de reproductions des tableaux du frère de Louis Billette, Romain, ainsi que des extraits de ses textes, pour la première fois sortis du cadre familial. Sur scène, musique et peinture sont présentés simultanément.

Cliquez sur la pochette pour obtenir l’album « Immersion »

Selection de tableaux

X