Vidéos Musique CD Tableaux Dates
youtube soundcloud Dates gallerie Dates

pc1

Les membres du groupe
Dates importantes
Présentation générale du quintet
Biographie croisée de Romain et Louis Billette
Vision

Les membres du groupe

 

pc1
De gauche à droite : Zacharie Ksyk, François Lana, Louis Billette, Blaise Hommage, Marton Kiss.

Louis Billette est un compositeur climatique, un mélodiste des grands espaces. Sa musique trace d’une ligne claire des champs d’improvisations dans lesquels évoluent librement tous les membres du groupe : une fois que le territoire a été délimité, libre à chacun de le peupler et de le parcourir à sa manière, quitte à l’étendre, l’ouvrir sur un ailleurs.
Il commence ses études musicales classiques à six ans au conservatoire du centre de Paris. Il se tourne ensuite vers le Hip-Hop avec son frère Romain, sort un premier disque en indépendant à 16 ans, et participe à de nombreux projets en tant qu’auteur-compositeur-interprète. A 20 ans, éloigné de son frère pour cause de schizophrénie, Louis Billette se tourne vers le jazz, trouvant dans cette musique un moyen d’expression bien plus puissant que les mots. Joe Henderson et Stan Getz mais aussi Dexter Gordon, John Coltrane, Sonny Rollins sont ses références. Il apprend avec André Villeger à faire chanter un saxophone. Il étudie le piano, l’harmonie et la composition, se passionne pour les compositeurs Duke Ellington, Thelonious Monk, Kenny Wheeler.
En 2012, il entre à la haute école de Jazz de Lausanne dans les classes de Robert Bonisolo et Matthieu Michel.
Il participe à des projets musicaux de style aussi bien traditionnels que modernes : OGGY & the Phonics, Lost in swing, le Big Band de Suisse Romande, Caporal décibel, Duo Noé… Ces projets lui donnent l’occasion de jouer sur des scènes prestigieuses comme Montreux Jazz festival, Cully Jazz, JazzAscona, Muri-im-Ochsen, Jazz-im-Bess, AMR, Be Jazz, au Budapest Music Center, les Rendez-vous de l’Erdre, Jazz in Marciac.

Zacharie Ksyk débute la trompette à l’âge de 5 ans. Il suit parallèlement un cursus classique et un parcours en Jazz, musiques actuelles et musiques improvisées. A 16 ans, il participe au projet “La Bande Originale”, auprès de Vincent Ségal, Cyril Atef, Vincent Taurelle et DJ Shalom et accompagne des artistes tels que : Olivia Ruiz, Camille, Arno, Oxmo Puccino, Didier Wampas, Daniel Darc. Il collabore ensuite avec différents artistes tels que Chinese Man, Benjamin Siksou, Vincent Ségal, Barcella.
Il poursuit sa formation et sa carrière en Suisse au sein de la Haute école de musique de Lausanne. Il se forme auprès de Flavio Boltro, Manu Pékar, Furio di Castri, Emil Spanyi, Jean-Pierre Schaller, Matthieu Michel.
De 2006 à aujourd’hui, il se produit sur scène, essentiellement en France et en Suisse mais aussi en Allemagne, en Italie et au Maroc.

François Lana est né en 1986. Il étudie le piano classique à Paris, débute à 11 ans, jusqu’à ses 20 ans. En chemin il découvre la musique de Thelonious Monk et de Charles Mingus qui lui révèlent la véritable raison de son engagement musical : le jeu de groupe et l’improvisation.
Après avoir étudié jusqu’en 2010 aux côtés de Richard Turegano et Manuel Rocheman à Paris, il poursuit sa formation entre Lausanne, Zürich et Bruxelles avec Émil Spanyi, Eric Legnini, Matthieu Michel, Jacques Demierre, Vinz Vonlanthen, Pierre Audetat et Chris Wiesendanger.
François a eu le privilège de jouer avec Benny Golson, Buster Williams, Victor Lewis, Eric Legnini, Marcel Papaux… Il se produit en Suisse et en France au sein de nombreux projets, dont son propre trio « Objectif Lune » et le Tenzin’s Airbow Collective ».

Blaise Hommage débute l’apprentissage de la basse électrique à 20 ans, s’intéressant à la Soul et la Funk, puis découvre progressivement le jazz par la Fusion en écoutant Jaco Pastorius et Weather Report.
Il apprend ensuite la contrebasse à Nancy, puis entre directement en troisième année de bachelor dans la classe de contrebasse de Bänz Oester, à la haute école de musique de Lausanne. Il parfait son enseignement musical avec Emil Spanyi, Matthieu Michel, Vinz Vonlanthen, Gary Willis, Joe Sanders, Jay Anderson, Furio Di Castri… Il obtient un master de pédagogie en juin 2015, et un prix pour ses résultats en première année de master ainsi que plusieurs prix.
Il joue actuellement avec Gypsy Galaxy, LP 5tet, Valentin Conus, Siga, Volando, Lada Obradovic, Manoua, Red sun Rising…

Marton Kiss est né en 1990 à Genève. Après avoir suivi des cours de piano au Conservatoire, il va entièrement se consacrer à la batterie dès l’âge de 12 ans. En 2007, il part pour un stage au Stanford University (USA) et participe à des cours donnés par Eddy Gomez, Kenny Barron et Matt Wilson. Ce voyage va lui donner goût pour le jazz et va confirmer son envie d’aller plus loin.
Il intègre ensuite l’Ecole des Musiques Actuelles de Genève, puis, à l’âge de 20 ans, la Music Academy International en France dont il sort diplômé Major de promotion, mention spéciale à l’unanimité. Encouragé par Franck Agulhon et Denis Palatin, il suit actuellement une formation à la Haute Ecole de Musique de Lausanne section Jazz avec Marcel Papaux et Cyril Regamey.

Il est aujourd’hui actif au sein de divers Formation comme Lady Bazaar, Oggy & The phonics, 3G trio, Duo Elek. Il a eu le privilège de partager la scène avec Matthieu Michel, Valérie Graschair, Benett Paster, Eric Hurpeau, Nadine Carina, Pia Salvia, Richard-Paul Morellini, John Eyzen, Nathalia peyre.

 

Dates importantes

6 et 7 mai 2015 : Blend Studio, Lutry
enregistrement du premier album, Immersion.

23 mai 2015 : RTS, Lausanne
Concert et interview dans les studios d’Espace 2, diffusé en direct lors de l’émission « Jazzz », dirigée par Yvan Isher.

24 mai 2015 : BCV concert Hall, Lausanne
Concert dans le cadre de l’examen de Bachelor à la haute école de musique. Le groupe gagne à cette occasion le prix Jazz 11+ .

29 octobre 2015 : Casino de Montbenon, Lausanne
Concert dans le cadre du Festival Jazz 11+ .

Janvier 2016 : QFTF, Berlin
Signature avec le label allemand pour l’album Immersion.

24 mai 2016 : Chorus Jazzclub, Lausanne
Concert avec tableaux, sortie de l’album Immersion en Suisse.

1er Novembre 2016 : SUNSIDE, Paris
Concert avec tableaux, sortie de l’album Immersion en France.

3 décembre 2016 : Eglise Saint François, Lausanne
Concert avec tableaux dans le cadre de la journée internationale de la personne handicapée.

23 Janvier 2017: AMR, Genève
Concert avec tableaux.

15 mars 2017 : Emission de radio Paradiso, RTS 1 Interview et diffusion de l’album Immersion.

22 mars 2017 : Galerie Ergasia, Lausanne
Vernissage de la première exposition consacrée à Romain Billette ; dans le cadre de la semaine de la schizophrénie, organisée par l’association de proches de la schizophrénie « l’îlot ».

23 mars 2017 : EJMA, Lausanne
Concert avec tableaux, en présence de Romain Billette.

Avril 2017 : Enregistrement d’un deuxième album : « Concordance »
 

Présentation générale

C’est l’histoire de deux frères : Romain, artiste schizophrène, peintre et poète ; et Louis, musicien de jazz, saxophoniste et compositeur.

Romain Billette peut être considéré comme faisant partie du courant de l’Art brut :
« une opération artistique toute pure, brute, réinventée dans l’entier de toutes ses phases par son auteur, à partir seulement de ses propres impulsions » Jean Dubuffet.

Aujourd’hui âgé de 30 ans, diagnostiqué schizophrène à l’âge de 16 ans, il vit en institut psychiatrique, retiré d’une société dont il interprète les codes à sa manière. Sa vision de la vie, il nous l’a livrée à l’acmé de sa maladie au travers de ses textes, de son rap, puis au travers de sa production picturale de près de 500 toiles. En dehors de l’institut où il réside, il ne côtoie que ses parents et son frère Louis, qui étaient jusqu’à présent les seuls à connaître ses créations.

Louis est le plus jeune des deux frères. Bouleversé par l’histoire de son frère, dont il suit au plus près l’évolution, influencé par son esprit libre et par la force de ses créations, il décide de se consacrer à la musique, à l’improvisation et à la composition. Il a la chance de suivre des études supérieures en jazz au conservatoire de Paris puis à la Haute Ecole de Musique de Lausanne.

Toujours connecté à son frère malgré la distance, l’idée de réaliser un travail auquel il pourrait participer artistiquement ne le quitte pas. C’est dans cette optique qu’il réalise ce premier album, Immersion. Il compose une musique instrumentale à partir des tableaux et des textes de son frère. Le livret du disque comporte une série de reproductions des tableaux, ainsi que des extraits de ses textes, pour la première fois sortis du cadre familial. A chaque morceau correspond un tableau ; sur scène, musique et peinture sont présentés simultanément.

Louis rend hommage à son frère, et en même temps montre qu’un travail artistique commun entre musiciens professionnels et personnes atteintes de schizophrénie est possible, pertinent, et enrichissant de part et d’autre.

pc1

Immersion – Romain Billette

 

Biographie croisée de Romain et Louis Billette

1996 Louis commence le saxophone et le solfège, à Paris.
2002 Romain présente des signes de schizophrénie. Il est d’abord interné à St-Anne, puis fait de multiples allers-retours entre le foyer familial et différents hôpitaux psychiatriques en région parisienne.
2004 Premières collaborations musicales entre les deux frères, sous forme d’enregistrements. A l’époque Romain écrit énormément de textes qu’il rap de façon très particulière, et produit de la musique sur ordinateur. Louis improvise au saxophone, écrit également des textes et de la musique sur ordinateur. Ils enregistrent ensemble une centaine de morceaux en homestudio. Aucune de leurs productions n’est sortie du cadre de la famille et des amis.
2007 Romain commence un long séjour à l’institut Marcel Rivière, où il réside encore actuellement ; les visites sont autorisées uniquement le samedi et le dimanche. Louis se professionnalise dans la musique, et choisit le jazz comme moyen d’expression. Il étudie au centre de formation des musiciens intervenants d’Orsay, au conservatoire de Versailles et de Paris.
2012 Louis entre à la haute école de musique de Lausanne, il quitte à cette occasion la France pour s’installer en Suisse. Romain commence à produire des oeuvres picturales. Des sorties d’une semaine, encadrés par la famille, sont autorisés deux à trois fois par années.
2015 L’album Immersion réunit le travail artistique des deux frères dans un même projet.
2016 Louis commence une recherche sur les nouveaux moyens de créations musicaux pour les personnes souffrants de schizophrénie.
23 mars 2017 Vernissage de la première exposition et concert consacrée à Romain, à l’espace Ergazia (Prilly). Les deux frères seront présents.

 

Vision

Le désir profond est celui du partage : partager la beauté éphémère de la musique avec la présence silencieuse de l’image, permettre au public d’aller à la rencontre d’une personne atteinte de schizophrénie en la présentant par son art. Ainsi, inclure un exclu dans un moment de partage et peut-être, changer le regard sur le handicap.

La schizophrénie peut être un handicap très lourd. La force créatrice que l’on observe chez les personnes souffrant de cette maladie pourrait être vue comme une source de bien être pour eux, un moyen d’inclusion à la société, et un mode d’expression artistique de grande valeur.

Sa joie de vivre malgré l’enfermement, son courage face à l’adversité, son implication profonde dans la création ; pour le public qui profite des oeuvres, pour ceux qui le côtoient, Romain est une grande richesse. Longtemps séparés par la maladie, les deux frères se retrouvent par le biais de leurs arts respectifs, par le biais de l’album et sur scène. Bientôt, Romain l’accompagnera et pourra partager son oeuvre avec le public.

Le projet Immersion apporte donc une vision positive de la schizophrénie ; au-delà du handicap, nous voyons un rapport différent au monde, qui peut être enrichissant pour les autres. Ce rapport différent au monde s’exprime par l’art ; à nous de savoir prendre ce que les personnes atteintes de schizophrénie nous apportent.

Le travail en commun des deux frères trouve une continuation dans un projet plus large, visant à encourager la pratique de la création musicale auprès de personnes souffrant de schizophrénie.

 

pc1
Image d’avenir – Romain Billette