Le désir profond est celui du partage : partager la beauté éphémère de la musique avec la présence silencieuse de l’image, permettre au public d’aller à la rencontre d’une personne atteinte de schizophrénie en la présentant par son art. Ainsi, inclure un exclu dans un moment de partage et peut-être, changer le regard sur le handicap.

La schizophrénie peut être un handicap très lourd. La force créatrice que l’on observe chez les personnes souffrant de cette maladie pourrait être vue comme une source de bien être pour eux, un moyen d’inclusion à la société, et un mode d’expression artistique de grande valeur.

Sa joie de vivre malgré l’enfermement, son courage face à l’adversité, son implication profonde dans la création ; pour le public qui profite des oeuvres, pour ceux qui le côtoient, Romain est une grande richesse. Longtemps séparés par la maladie, les deux frères se retrouvent par le biais de leurs arts respectifs, par le biais de l’album et sur scène. Bientôt, Romain l’accompagnera et pourra partager son oeuvre avec le public.

Le projet Immersion apporte donc une vision positive de la schizophrénie ; au-delà du handicap, nous voyons un rapport différent au monde, qui peut être enrichissant pour les autres. Ce rapport différent au monde s’exprime par l’art ; à nous de savoir prendre ce que les personnes atteintes de schizophrénie nous apportent.

Le travail en commun des deux frères trouve une continuation dans un projet plus large, visant à encourager la pratique de la création musicale auprès de personnes souffrant de schizophrénie.

 

pc1
Image d’avenir – Romain Billette

X